LA VIE HUMAINE: UN DON - UN MIRACLE - UNE SEULE OPPORTUNITE

Publicado en por P. Silvio Moreno, IVE

LA VIE HUMAINE: UN DON - UN MIRACLE - UNE SEULE OPPORTUNITE

Nous sommes, en ce jour, au bout du chemin de l’Avent pour rentrer désormais dans la joie de la naissance d’un enfant pauvre et simple mais qui a changé la vie du monde entier. La naissance du Fils de Dieu, Jésus-Christ. C’est la nativité des chrétiens.

Dans l’évangile d’aujourd’hui nous avons entendu la salutation d’Elisabeth à Marie : « …le fruit de tes entrailles est béni…  Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur »… c’est-à-dire que Marie est heureuse parce qu’elle a accueilli avec générosité une nouvelle vie humaine qui allait être engendrée en elle. Pour cette raison nous avons voulu en cette journée réfléchir et prier pour la vie humaine naissante afin que cette vie innocente soit protégée contre toute sorte de manipulation politique ou sociale, contre toute idéologie ou colonisation moderne, selon les terme du pape François, que ce soit par l’avortement, la fécondation artificielle, la contraception, l’idéologie de genre, etc.

Nous ne pouvons pas laisser d’affirmer que toute vie humaine est sacrée, tout spécialement une vie humaine innocente comme celle d’un bébé en gestation. Dieu affirme par le prophète Jérémie : «Avant même de te modeler au ventre maternel, je t’ai connu, avant même que tu sois sorti du sein, je t’ai consacré » (Jr. 1, 5). En effet, l’amour de Dieu ne fait pas de différence entre celui qui vient d’être conçu et se trouve encore dans le sein de sa mère, et l’enfant, ou le jeune, ou bien encore l’homme mûr ou âgé. Il ne fait pas de différence car en chacun d’eux il voit l’empreinte de sa propre image et ressemblance.

La vie humaine est un don de Dieu : « le fruit de tes entrailles est béni… ». Elle est une bénédiction de Dieu, un cadeau de Dieu. Nul d’entre nous n’est un pur "produit" de la science ou de la chance ; personne n’est le résultat d’une "erreur" ou d’un "accident" : tous, nous sommes créatures bien-aimés de Dieu, appelés à vivre pour toujours avec lui. Qui sommes-nous donc pour vouloir manipuler ou supprimer un « don » de Dieu ?

La vie humaine est un miracle quotidien : Elle implique une intervention positive de Dieu. C’est un miracle qui ne cessera jamais de nous étonner. Grâce à la technologie moderne, nous sommes en mesure de mieux comprendre comment l'embryon se développe durant la grossesse : du spermatozoïde à l’œuf jusqu’au bébé prêt à découvrir le monde extérieur. Avant de dire donc que vous ne croyez pas aux miracles, n’oubliez pas que vous en êtes un ! Nous devrions tous les jours élever une hymne d’action de grâce à la puissance de la création divine qui montre toute la complexité de la vie. Qui sommes-nous donc pour vouloir manipuler, supprimer un miracle de Dieu ?

La vie humaine est une opportunité : oui, il s’agit bien d’une seule opportunité de vivre pour faire le bien, pour chercher la vérité, pour aimer Dieu, pour se sanctifier. La vie humaine n’est pas un don, un miracle de Dieu pour faire le mal, pour la corruption, pour nous considérer maitre de la vie des autres. Après la mort nous n’aurons plus de possibilité de faire le bien. C’est maintenant ! Qui sommes-nous donc pour rater cette belle et unique opportunité que Dieu nous donne pour parvenir à la vie éternelle ?

Comment un gouvernement, un pays, une civilisation peuvent se dire modernes et en évolution s’ils ne mettent pas tous les moyens en œuvre pour protéger les plus petits, les plus faibles, surtout les bébés innocents ? Sans une culture qui maintient solidement ancré le droit à la vie et qui promeut les valeurs fondamentales de toute personne, il ne peut y avoir de société saine ni de garantie de la paix et de la justice.

Je termine avec les paroles prophétiques du grand professeur Jérôme Lejeune, génétiste : « Si on veut vraiment attaquer le Fils de l’homme, Jésus-Christ, il n’y a qu’un moyen, c’est d’attaquer les fils des hommes. Le christianisme est la seule religion qui dit : ˝votre modèle est un enfant˝, l’enfant de Bethléem. Quand on vous aura appris à mépriser l’enfant, il n’y aura plus de christianisme dans ce pays ».

Nous prions Dieu, spécialement ce soir, afin qu’il illumine les consciences et guide tous ceux qui sont engagés dans l’édification de la société de demain. Que la protection et la défense de la vie soient toujours pour nous l’objectif prioritaire.

P. Silvio Moreno, IVE

 

Para estar informado de los últimos artículos, suscríbase: